Lion Gérard Martineau est nommé Compagnon Yves-Léveillé

Cliquer sur les photos pour agrandir…

Le 5 septembre dernier, notre Club a tenu sa première rencontre officielle 2020-2021. À cette occasion, notre Club a souligné la contribution particulière en 2019-2020 de certains membres.

« Nul doute que ce Lion se mérite une reconnaissance d’une aussi grande importance. Il a contribué et rendu possible un record lors de la vente des gâteaux, noix et truffes en décembre 2019. C’est à ce genre d’activités qu’il me disait se sentir utile au sein du club et il souhaite poursuivre ainsi. Cela me fait dire que chaque membre Lion peut trouver sa niche au sein de notre club. Je le félicite pour avoir été nommé Compagnon Yves-Léveillé. Et de ce fait, je remets la médaille Reconnaissance Yves-Léveillée de la Fondation des clubs Lions du Québec au Lion Gérard Martineau. » – Yoland Gagné, Président.

Le Lion Gérard tient à remercier tous les commerçants qui l’ont accueilli pendant de longues heures, dont Brunet et Metro mon épicier pour qu’il puisse y tenir ses points de vente.

Félicitations Lion Yvon Laliberté et à la Fondation d’aide à l’athlète

Cliquer sur l’article pour agrandir…

Source: Journal de Cap-Rouge/Saint-Augustin – Novembre 2020

Félicitations à notre collègue Lion Yvon Laliberté pour toutes ces années de bénévolat passées et à venir!


Félicitations aux membres bénévoles de la Fondation d’aide à l’athlète carougeois pour cette reconnaissance!

La Fondation d’aide à l’athlète carougeois (FAAC) est un organisme à but non lucratif créé à la suite d’une initiative du Club Lions de Cap-Rouge et de l’ancienne ville de Cap-Rouge.

Le Club Lions Cap-Rouge/St-Augustin compte quatre membres délégués au sein de la FAAC.

Les Lions René Doré et Denis Gingras sont d’ailleurs des membres fondateurs présents depuis 35 ans au sein de la FAAC.

Bravo et merci pour votre engagement!

14 novembre – Journée mondiale du diabète

Le Club Lions Cap-Rouge/St-Augustin est préoccupé par les effets de cette maladie qui touche plus de 463 millions de personnes dans le monde. Au Québec, selon des statistiques obtenues de l’association « Les diabétiques du Québec », 880 000 en sont touchées et 250 000 ignorent qu’elles en sont atteintes. De là, l’importance de vous sensibiliser aux conséquences de cette maladie sur votre vie au quotidien, à moyen et à plus long terme.

Le diabète est « une infection qui se définit par l’incapacité de l’organisme de transformer les aliments en énergie » et touche tant les enfants/adolescents que les adultes. À ce jour, malgré toutes les recherches, on n’a pas trouvé de solutions définitives pour l’enrayer.

Il existe 2 types de diabète : celui de type 1, communément appelé « diabète juvénile » touche principalement les enfants et adolescents et celui de type 2, les adultes de 40 ans et plus. Dans les 2 cas, « les personnes atteintes de diabète manquent d’insuline ou l’insuline sécrétée par le pancréas n’accomplit pas les fonctions voulues ».

De là, l’importance d’être bien suivi par votre médecin. Vous avez 40 ans et plus, vous ressentez certains de ces symptômes : fatigue inhabituelle, soif exagérée, perte de poids et besoin fréquent d’uriner? Demandez-lui de subir un test sanguin pour être rassuré.

Dans les pays industrialisés comme le nôtre, le diabète est une cause première des maladies cardiovasculaires, de la cécité, de l’insuffisance rénale et de la perte d’un membre inférieur.

Un régime alimentaire bien équilibré, de l’exercice physique et, au besoin, la prise de médicaments sont les trois facteurs qui constituent le traitement.

Malgré ces constats un peu décourageants il y a de l’espoir : informez-vous, soyez à l’écoute de votre corps et modifiez vos habitudes de vie, ce qui pourrait faire toute la différence.

N’oubliez pas que le club Lions de Cap-Rouge/St-Augustin est toujours là pour vous. Pour les enfants et leurs familles, le Camp des jeunes diabétiques de l’est du Québec leur offre l’opportunité de participer à un camp d’été sous surveillance médicale. Dernièrement, nous avons supporté financièrement une famille dont l’enfant diabétique avait besoin de soins médicaux non couverts par la Régie de l’Assurance maladie.

Quel que soit votre besoin, nous l’analyserons malgré le contexte difficile que nous traversons car le diabète fait partie de nos priorités d’intervention.

Notre devise : « Nous servons »